Odyssée Bohème

Odyssée Bohème
Odyssée Bohème est une trilogie contemporaine, une fresque théâtrale et musicale
itinérante - trois actes - trois jours - construite sur le quotidien d'une famille d'artistes
Tsiganes nomades de France - Notre propre famille : La famille Hognon
Notre famille, issue d'une longue tradition des arts et du spectacle itinérant, (cirque,
théâtre, musique, cinéma, fêtes foraines, cartomancie), se produit, depuis de nombreuses
générations, en plein air, ou sous chapiteau, au coeur des villages de France.
De tout temps, nos actions artistiques se sont structurées autour de notre identité
Tsigane. Non pas par prosélytisme ou communautarisme, mais simplement parce que
l'histoire de notre famille est chargée d’anecdotes, et qu'il nous est facile d'y puiser.
Ex : La famille Hognon a longtemps était propriétaire du château de Nouara, en
Auvergne. Nous nous parons, alors par jeu, du statut d'Aristocrates Tsiganes.
Louvoyant entre manoirs, places publiques ou camps d'internements, quelles que
soient nos conditions d'existence, nous avons toujours, jusqu’à ce jour, jouée la carte des
arts, du spectacle, et de la communication.
Chaque membre de notre famille est artiste : Comédien et musicien.
Odyssée Bohème, est segmenté en trois tableaux complémentaires, qui s'articulent
autour de notre création. Cette épopée bohémienne s'appuient sur des vecteurs de
communication traditionnels: Théâtre – Conte - Musique – Chaque tableau peut être vu de
façon autonome. Odyssée Bohème est présentée sur 3 jours, dans le même lieu.
Soit en plein air, soit sous chapiteau.
J1 – Amaro Lil – Théâtre.
J2 – Lettre à la Poule – Conte musical théâtralisé.
J3 – Mélodies Bohémiennes - Concert et chroniques de création.
Nos créations
1/ Chargées d'une dimension intemporelle, nos créations musicales, que nous
qualifions de Mélodies Bohémiennes, sont puisées dans l'énergie de notre architecture
ancestrale nomade, et sont une plongée au coeur même de notre philosophie de l'ailleurs.
2/ Le théâtre d'auteur qui est le nôtre, est lui même construit, depuis de nombreuses
années, sur cette énergie qui alimente nos existences, puisqu'il traduit notre perception du
monde dans lequel nous évoluons, mais également des questionnements sur notre
environnement. Questionnements partageable par tous !
3/ Les contes, chargés de ces mêmes caractères patrimoniaux, font un lien puissant
entre ces deux créations majeures, (théâtre et musique).
Notre création, emplie d'une conscience onirique, a toujours été présentée au coeur
même de notre intimité familiale, mais elle reste néanmoins actuelle.
Nous aimons, après chaque spectacle, partager un verre de l’amitié avec notre public.
Odyssée Bohème, dans son intégralité, est une production tout public.

 

Odyssée Bohème
ACTE 1
THEATRE

Amaro Lil - Synopsis
Amaro Lil, signifie Notre Livre, en romani tchib, en langue Tsigane.
Naïta, femme Tsigane, arrive à sa caravane avec un arbre en laisse !
Son mari, c'est étrangement métamorphosé en chêne.
Ostrakamancienne, (consultation des Ostraka antiques), elle recherche avidement une
solution, et découvre, à travers ses Oracles, que la solution pourrait être dans le Livre qui les
accompagne depuis de nombreuses générations.
Livre que personne n'a le droit de consulter.
Prête à tout pour sauver son mari, elle l'ouvre !
Contrairement à toute attente, il est sans mots. En effet, toutes les pages sont vierges !
Cependant, les informations transmises par cette absence de texte, dévoilent lentement
le lien étrange qui réuni, depuis la naissance de l'humanité, la spiritualité de cette famille
nomade à son environnement.
Cette parabole est une plongée au coeur de la conception métaphysique de l'identité de
certaines familles de Tsiganes nomades, (dont la nôtre), et du paradoxe de l'absence de texte
pour étayer leur spiritualité. Spiritualité des grands migrateurs, qui considèrent les territoires
ancestraux éphémères comme autant de lieux de ressource.
C'est également une réflexion transversale sur la communication, la transmission d'une
information, d'un savoir, d'une spiritualité de façon trans-générationelle, mais sans l'utilisation
de mots !
Notes technique
Durée : 1h 15
Personnel : 4 comédiens, dont 1 metteur en scène.
Amaro Lil est du théâtre de texte, avec un rythme caractéristique, qui ne peut pas être
interrompu ni perturbé. Compte tenu de l’environnement toujours aléatoire des places
publiques ou du milieu rural, (voitures, tracteurs, mobylettes, passants etc), et pour le confort
du public, les comédiens sont sonorisés.

 

ACTE 2
THEATRE MUSICAL

Lettre à la Poule - Synopsis
Spactacle autour duquel, la famille, de son jeu de comédiens et de musiciens, accompagne la
lecture.
Sur scène, une conteuse. Anastasia Hognon.
Les comédiens musiciens, entrent et sortent suivant le déroulement du conte, et les
moments d'interventions. Ils vaquent réellement à leurs activités, avec juste un oeil sur la
scène. Ils peuvent lire, manger, téléphoner, etc.
C'est un mélange entre spectacle et vraie vie, et ouvre, à chaque représentation, des
opportunités d'improvisations infinies.
L'histoire racontée par Anastasia.
Une famille de musiciens Nomade a installé sa roulotte sur la place publique d’un
village, à l’ombre d’un chêne, et vaque tranquillement à ses occupations.
L’arbre, plusieurs fois centenaire, las d’une immobilité ennuyeuse, se met à
déambuler sur la scène, quand l’envie lui prend de raconter une histoire, en mettant en scène
un Petit Bohémien !
Mais la famille n’a pas l’intention de se faire enfermer dans des clichés réducteurs, et
si l’arbre veut les utiliser, il faudra qu’il partage la recette avec eux, pour compenser les
images simplistes qu’il colporte !
Après une courte négociation, et l’élaboration d’un nouveau Droit de Mention*, qui
contribue au partage équitable de la recette, la famille et l’arbre concluent un contrat de
travail !
Les musiciens étayeront de leur jeu, le texte du végétal.
Parallèlement à cette alliance, la famille constate la disparition de l’une de leurs
volailles ! En effet, leur paon c’est enfuit, en laissant une lettre à leur poule !
Lettre écrite dans une langue inconnue des Nomades, mais compréhensible par
l'arbre.
Lettre à la poule, est en fait l'histoire de la présence de la famille Hognon, depuis sa
première apparition en Alsace en 1590, jusqu'au jour de son arrivée dans le village/lieu où est
racontée l'histoire Lettre à la Poule, par les descendants. Ce texte, accessible à tous, petits ou
grands, est un trait d'union ininterrompu entre le Petit Bohémien, Samuel Hognon, forgeron
Sinto* du XVI eme siècle, et ses descendants, la Famille Hognon, et son Odyssée Bohème.
*Sinto – Les Sinté , o, i, sont l'un des groupes Tsiganes de France.
Ce texte identifie les familles Tsiganes contemporaines, toujours porteuses de ces
mêmes valeurs, nomade ou non, comme une contribution à l'histoire de France. Cet Acte 2,
aborde également la communication entre les êtres humains et l’environnement.
Notes technique
Durée: 1h 15
Personnel : Une conteuse, trois comédiens musiciens.
Ce spectacle est joué de façon acoustique, le rythme peut varier et s'adapter pour harmoniser
les bruits environnants. Lettre à la Poule, dans son intégralité, est une production tout public.

 

ACTE 3
CONCERT et BABILLAGE

Mélodies Bohémiennes - Synopsis
Concert accompagné de chroniques ou anecdotes qui ont nourrit la création de chaque
Mélodie Bohémienne jouée devant le public.
Un jour musiciens, Sinthan Tchavé, un autre jour comédiens, Djungalo Teatro, notre
famille d’artistes perpétue la tradition des Tsiganes Saltimbanques, et nourrissons nos
créations de nos rencontres. Nous inter-réagissons avec l’environnement à tout moment.
En effet, nous ne présentons à notre public, que des compositions originales, portées
par une altérité culturelle que les siècles ont patiné. Composée d'instruments traditionnels,
Guitare, violon, clarinette, tambourin, notre groupe Sinthan Tchavé ne joue que de façon
acoustique, et nos Mélodies Bohémiennes, emmènent le public sur des routes inconnues que
nous redecouvrons ensemble.
Les chemins, que notre famille empreinte depuis des temps immémoriaux, se
déroulent devant nous depuis de nombreuses générations, et nous avançons sans souci de
devoir ressembler à ce que nous ne voulons pas être.
Qu'importe les conditions d'accueil, si nous n'avons pas d’électricité, nous illuminons
notre décor de bougies, et notre scène, que nous aimons partager avec le public, à la fin de
chaque représentation, s'éclaire encore de la joie simple des spectateurs, qui deviennent, pour
un moment, partie intégrante de notre univers.
Nos créations, non définissables, car originales, sont des promenades musicales au
sein de notre univers familial. Univers que nous traversons de façon trans-générationnelle,
afin de chiner quelques notes au hasard de nos souvenirs. De Dardanelles, à Vardinia, De
Django Mythe à Balkan Coton, portés par une Athénian Locomotive lancée à toute vapeur
dans les méandres de notre mémoire, nos mélodies traversent les siècles et les pays, dans le
seul but d’ensemencer l’originalité de nos créations qui ne s’inspirent d’aucun modèle. Riches
de variations rythmiques et chromatiques, elles emmènent ceux qui veulent nous suivre, sur
les chemins, recouverts d’or ou de poussière, que plusieurs millénaires de nomadisme ont
patinés.
Entendre Tchiriclo, (l’oiseau), dans la mélancolie d’une soirée d’été, d'automne, en
bordure d’un sous-bois, au milieu de nos caravanes, quand tombe la nuit !
Parler, jouer, se raconter, rencontrer le public et l'enivrer de rires, d'anecdotes, en toute
simplicité.
Chaque concert est un moment unique avec le public présent.
Notes technique
Durée : 1h 30
Personnel : 4 musiciens – Guitare – Violon – Clarinette - Tambourin
Spectacle acoustique, étayé par des chroniques ou des anecdotes.
Pour ce spectacle, les événements extérieurs, (bruits, passages, etc), sont intégré à la
représentation, et constituent, par une improvisation permanente, la richesse et le pittoresque
du divertissement, qui ont font une soirée unique.
Mélodies Bohémiennes, dans son intégralité, est une production tout public.

 

Note d’intention de l’auteur/metteur en scène


La trilogie Odyssée Bohème est une analyse profonde de la perception de l’environnement qui alimente la réflexion Tsigane. La première rencontre de ce triptyque sociétal, la pièce Amaro Lil, indépendamment des religions du texte, plonge le spectateur au coeur même de la spiritualité des Tsiganes Nomades de France. Une spiritualité construite sur l’absence de Texte, et ignorée des anthropologues et des théologiens. Indirectement, cette pièce trace un trait d’union entre la population Tsigane actuelle, et l’histoire de sa spiritualité des premiers temps. Bien qu'inspiré d’une époque contemporaine, l’univers de la pièce, est cependant intemporel, puisque le thème, au delà de l’histoire, est : Comment transmettre un savoir, une connaissance, sans l’utilisation de mots.
Le mécanisme de la pièce est articulé par l’absence !
1/ L’absence de texte. En effet, le Livre, (la spiritualité), qui accompagne physiquement la famille en scène, (la diaspora Tsigane), est l’élément déclencheur de la réflexion du personnage principal : Naïta, l’épouse, la mère, la soeur. (Le matriarcat de la culture Tsigane).
2/ L’absence du père. En effet, le père métamorphosé en arbre, (symbole de la nature), s’en remet entièrement à la subtilité intellectuelle de son épouse. Intelligence qui impose une analyse profonde de sa propre responsabilité vis a vis de la situation, et à la comédienne, et aux spectateurs, eux mêmes confronté, dans la vraie vie, au danger d’un environnement fragilisé par l’Homme. La communication entre Humains et environnement se doit d’êtredécryptée faute de destruction inéluctable de la race humaine. (La famille est identifiée, à ce niveau de réflexion, à la race humaine).
Naïta, se doit donc de trouver un langage universel inter-genre.
En réalité, ce langage existe déjà, mais il doit être défriché !
Dans la deuxième partie, le conte musical théâtralisé Lettre à la Poule,
l’environnement, (un arbre plusieurs fois centenaire), utilise un langage accessible à la famille Tsigane mis en scène. (Liée à la nature par sa spiritualité). La poule de cette famille Tsigane a reçu une lettre, mais personne n’est pas en mesure de la lire. La famille doit donc demander à l’arbre de traduire ce courrier. (L’environnement protecteur). Il s’agit, ici, d’une transposition : La rencontre de cultures différentes, qui évoluent dans un même monde géré par des codes connus, (le territoire), mais impénétrable faute de confusion culturelle.
(Interdiction de stationner et Une poule ne peut pas recevoir de lettre).
Ce texte est une inversion facétieuse du cliché de Voleurs de Poules, qui ne désigne que la population Tsigane de France. C’est une volonté de notre part de le retourner aux yeux
des spectateurs sous forme de fable amusante, mais cependant très parlante. L’incohérence, aujourd’hui, de cette allégorie nous autorise donc à réécrire, avec la même incohérence, le
statut de la poule et des Tsiganes de France.
La troisième partie, Mélodies Bohémiennes, axée principalement sur la musique et les chroniques de créations de chaque morceau présenté au public, est une façon plaisante de clore ce cycle de réflexion engagé sur le lieu et dans le temps du village d'accueil.
Je veux donc transmettre, par cette trilogie, le sentiment diffus qui est celui de s’emparer d’un lieu de façon éphémère, (stationnement tant redouté des habitants du village), en ayant cependant le sentiment d’agir intellectuellement pour un ensemble, une unité philosophique ou spirituelle axé sur des rencontres, plutôt que par un territoire. C’est en
même temps une volonté affichée de définir une identité nomade inhérente à notre identité Tsigane, et par l’attachement à l’environnement emprunté, une énergie à proposé une base de réflexion sur le partage éphémère et sans crainte de ces territoires. J’aspire à ce que cette réflexion puisse générer, par devoir politique, le choix de participer à résoudre le problème grandissant des identités plurielles ou partagées. Je voulais également, en écrivant cette Odyssée Bohème, et au delà même de l’identité Tsigane, démontrer, tout comme Ulysse ballotté par les flots, notre subordination d’êtres humains, aux aléas de l’environnement. Qu’importe les identités ou les biens, face à la dérive environnementale. On peut croire qu’il est vital que chacun s’engage dans une réflexion globale non opportuniste, vis à vis de cet aspect fondamental. On peut aussi considérer que cette pièce a également un caractère social, dans le sens où elle aborde l’identité d'un groupe, par le travers de la référence partagée d’un texte universel ancien, (l’Odyssée d’Homère), mais transposée de façon contemporaine. Le conflit identitaire trans-générationnel que nous portons en nous, s’oriente, par Odyssée Bohème, vers une transposition de nos identités actuelles au symbole le plus représentatif de l’opiniâtreté de la survivance d’une diaspora, (Ulysse et ses compagnons/Tsiganes de France), constituants les différentes Nations d’ Europe.
Ces réflexions transversales accompagnent donc, par des chemins non conventionnels, Odyssée Bohème. Elle fait de ce projet un compagnon tout naturel de la Charte Culture, Gens du Voyage, Tsiganes de France, signée par Madame la Ministre de la Culture et de la Communication.
La direction des comédiens/musiciens du Djunaglo Teatro, est orientée vers une grande liberté d’interprétation, et notamment, pour nos jeunes artistes, qui sont porteurs d’une énergie juvénile, bénéfique à notre création. En effet, la fraîcheur de ces comédiens/musiciens, est un atout, dans la perception de ce qui anime la pensée et les sentiments de la jeunesse actuelle. Indépendamment du texte, leur présente permet d’actualiser l’oeuvre présentée. La proximité, l’intimité des liens familiaux de notre Djungalo Teatro autorise ces jeunes artistes à donner leur sentiments propres, voir leurs oppositions à certaines situations, et permet, nous nous en sommes rendu compte au cours de nos précédents spectacles, de capter le regard et l’attention des jeunes générations de spectateurs, et d’être au plus prés de leurs aspirations et de leurs réflexions.
Ces jeunes spectateurs de tous âges, s’attardent régulièrement après nos spectacles, et l’aspect familial de notre structure, offre une facilité de communication, qui nous éloigne des barrières artistes/spectateurs, en présentant la création, quelle que soit sa forme, comme un support pour une, ou des rencontres. Fondamentalement, Odyssée Bohème, est une fenêtre de réflexion ouverte sur et par l’actualité. Cette trilogie s’inscrit comme l’une des pierres fondatrices de la réflexion du groupe nomade auquel nous appartenons, et j’espère que le choix des décideurs sera de reconnaître cette Odyssée Bohème, comme une semence nouvelle, dans la création itinérante, théâtrale et art de la rue. L’afflux massif de migrants de toutes origines, les difficultés qu'ils rencontrent, auxquelles nous ne sommes pas indifférent, redessine le nomadisme inhérent à notre population, et confirme que Tsiganes de France, nous ne sommes pas nomades par dépit, mais par culture.
Pour ces raisons, et notamment par la voix nouvelle apportée par notre Djungalo Teatro, dans l'univers de la réflexion, et dans la lignée constructive de la pluralité engagé par les dramaturges depuis la plus haute antiquité, cette Odyssée Bohème, mérite d'être encouragée et présenté au public.

CONCLUSION

Il est à noter, que techniquement, présenter une épopée bohémienne de création telle qu'Odyssée Bohème, en trois actes, sur trois soirées successives dans le même village, permet, même si ce n'est pas le but initial de cette création, de contourner les difficultés liées aux autorisations de stationnements. En effet, les politiques d'exclusions en forte augmentation, à l'égard des familles d'artistes Tsiganes, nous imposent de multiplier les demandes de stationnements et les déplacements pour les diverses rencontres avec les municipalités. (Parfois plusieurs rencontres sont nécessaires pour obtenir un droit d'installation). Cette problématique augmentant de ce fait, les coûts et le temps de gestion et d'administration d'un projet.
Exemple : Tournée Juillet 2016 - 26 demandes, pour 26 villages différents. (Courriers postaux et Mails) - 1 autorisation.
Sous cette forme, trois actes - trois jours, nous réduisons nos demandes, et nos déplacements, en nous affranchissons de certaines contraintes morales néfastes à la création.
La Charte Culture Gens du Voyages, Tsiganes de France, signée par Madame la Ministère de la Culture et de la Communication, le 26 septembre 2016, accrédite l'histoire de la population Tsigane de France, et sa culture nomade, comme une part constituante de la culture nationale. Quelques caravanes ou roulottes installées pour quelques jours sur la place d'un village, sur les berges d'une rivière, ou au bord d'un chemins, sont autant un aspect visuel de la culture française, qu'une l'église, un lavoir ou une fontaine.
Nous avons participé intellectuellement et culturellement à la reconnaissance de notre pluralité culturelle.
Cette Odyssée Bohème, par ses trois actes, n’a pour thème que d'inciter à une réflexion sur la capacité des êtres de toute nature, à entrer en communication avec d'autres, malgré une apparente incompatibilité de forme, de culture ou de langues.
La création est, dans ce concept, l'un des vecteurs universels de communication.
C'est une parabole accessible à tous.
Notre famille Hognon parle 4 langues : Français, Grec, Anglais, Espagnol.
Quatre langues, auxquelles il faut ajouter celle, universelle, de la création.

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
L'ensemble des concepts ou reflexions qui aliment ce projet Odyssée Bohème, sont  soumis aux droits d'auteurs, et sont ma propriété exclusive.

Louis, Jean, Marcel Hognon

© Louis, Jean, Marcel Hognon, 2016

 

×